A gauche :  Sensei René PACHURKA - A droite : Jean W. BEGUE Instructeur

Photo prise sur Marly le 28 Mai (Moselle) lors d'une représentation sur le thème du Japon

avec l'association Les Amis du Japon.

Crédit photo : Patrick Kopp


Notre instructeur Jean W. BEGUE, souhaite expliquer comment d'où vient l'Aiki-Jujutsu enseigné sur le club de LONGUYON.

Aujourd'hui s'interroge Jean W. :


-: Cela fait 15 ans maintenant que je pratique l'Aiki-Jujutsu TR-MH, entre-temps j'ai changé de territoire pour partir dans les DOM-TOM (pour raisons personnelles) avec le vif intérêt de revenir et je me suis toujours estimé fier de pratiquer et dorénavant porter la veste bleu d'instructeur afin de transmettre à mon tour ce savoir martial traditionnel réservé aux plus studieux. J'ai reçu cet enseignement au moyen de mon instructeur Sensei René PACHURKA qui enseigne à l'Aiki-Club de Metz (lui-même l'axiome de Maitre Maroteaux le fondateur de la branche MAROTO-HA) et pour lequel j'ai un profond respect, autant pour sa générosité dans la transmission que sa bienveillance sur la qualité comme autant de sa droiture et rectitude. Sensei René est un exemple de la tradition et je ne serais pas de trop orgueilleux et ambitieux d'affirmer que je suis devenu ce que je voulais être dans mon corps et mon esprit en appliquant ses consignes et instructions.

Parfois il m'arrive de repenser à mon arrivée dans son école et chercher à faire mon entrée. Cela n'a pas été facile, je dirais même rude, néanmoins cela, l'anecdote je ne la réserve que pour mes élèves réguliers.

 
Aujourd'hui le 3 Juillet 2017 c'est dans l'école d'Aiki-Jujutsu de Longuyon, que Jean-Luc notre doyen du Club est dans le fil de l'actualité et d'après sa présence aux cours, les arts martiaux aux 3èmes âges existent encore car Jean-Luc 67 ans a obtenu son grade de 1er kyu l'an dernier.
 
Ne nous voilons pas non plus d'idées ambitieuses sans raisonnement réel, Jean-Luc nous confie parfois qu'après 60 ans le corps n'est plus le même (articulations et cetera..) et c'est avec courage et motivation, évasion et passion qu'il continue d'apprécier l'enseignement Maroto-ha sur Longuyon avec des déplacements en sorties d'attaques et des techniques de défense qui permettent de mobiliser et ceci avec un suivi régulier des cours que, sans celui-ci ne servent à rien.
 
Sa priorité aujourd'hui est surtout d'apprendre à se structurer avec un travail d'arme (iaido--> sabre) qui est complémentaire à la codification et à la bonne santé physique depuis des postures précises avec le corps.

 

Cette journée d'invités en l'honneur des associations locales, nous sommes le Samedi 24 Juin 2017 - 11h00 et c'est le moment de se retrouver dans son savoir-faire avec chacune de ses compétences sur la place de la mairie dans la ville de Longuyon qui est la seule ville de France à posséder un authentique totem amérindien. L'école d'Aiki-Jujutsu de Longuyon a participé à ce RDV pour représenter les valeurs et les couleurs de l'enseignement Maroto-Ha. Hé oui, les arts martiaux et l'Amérique sont des grandes institutions, comme sur Longuyon un seul totem pour toute la France, il fait l’unanimité.

 

A gauche : Jean W. BEGUE Instructeur - A droite : Michelle MARTINATI 3e Kyu


Ce Samedi 10 Juin 2017, avec l'accord des services de prévention de la ville, le Club de Longuyon en Aiki-Jujutsu sort ses armes et profite du beau temps pour s'ancrer dans la nature sur le site verdoyant de Pronfonde Fontaine à Longuyon.

Le cours se déroule au rythme des prestations traditionnelles sous le regard de quelques passants curieux.

Les photos parlent d'elles-mêmes, Bon visionnage...

 

profonde fontaine

 
STAGE MAROTOHA
  

A gauche : Olivier GUSTIN avec Maitre MAROTEAUX - Au milieu : Jean W. BEGUE avec Mickael Olejniczak - A droite : Sensei René PACHURCKA avec David LAURENÇON

Crédit photo : Patrick Kopp


Ce week-end du 8 Avril 2017, un RDV en deux jours de stage Aiki-Jujutsu et Iaido incontournable avec le Maître Roland J. Maroteaux (9e Dan - Hanshi) fondateur de l'école Takeda-Ryu Maroto-Ha et qui est présent à l'Aiki-Club de Metz (l'Abbé Risse). Plusieurs Haut Gradés sont présent, dont Olivier Gustin (6e Dan - Shihan - Instructeur), René Pachurka (4e Dan - Sensei de l'Aiki-Club de Metz - Instructeur), Sylvain Binoist (5e Dan - Instructeur) et cetera...  A noter que.. plusieurs pays sont présents, la Belgique et la Suisse sont aux côtés de l'école d'art martiaux d'Aiki-Jujutsu de Longuyon qui s'est aussi dépacée pour l'occasion à saisir.

 
C'est ainsi dans une ambiance claire et puissante que notre Maître fit son entrée. Son programme sur ces deux jours, s'est renforcé par la posture correcte et des techniques au principe de stabilité avec précision. Un passage de grade s'est déroulé en présence des Chefs instructeurs. Celui-ci s'est effectué avec énergie, rigueur et réussite.
 
À l'année prochaine et merci Maître Maroteaux de nous faire profiter et saisir le sens de votre enseignement, et surtout merci de vos anecdotiques expériences personnelles qui nous transportent comme des légendes.

 

DEMO CORA 2


Ce Samedi 04 Mars, l'Aiki-Jujutsu Club de Longuyon s'est rendu au supermarché Cora de Messancy, en partenariat et invité par le comité de la boutique Samouraï-Médiéval.com située sur Arlon en Belgique.

La démonstration s'est déroulée en plusieurs parties codifiées sous la responsabilité de l'instructeur Jean-W. BEGUE (quatrième en partant de la gauche/tenue bleu). Pour démarrer, celui-ci nous remercie de notre investissement envers l'école et nous demande de continuer à démontrer notre esprit de combattant en donnant le meilleur de nous-même.

C'est 22 mnts de passage et c'est une cinquantaine de personnes qui nous regarde devant les caisses du Cora sur un tatami bien plus souple que ce que nous sommes habitués à côtoyer dans notre salle LADOUMEGUE près des résidences Canadiennes sur Longuyon. Nous sentons la tension monter et aussitôt c'est à l'assemblée que nous leur offrons le spectacle qu'ils attendaient. Nous avons pour cela témoigné de 3 kumités différents dans la pratique du Jodo avec 3 mouvements dans chaque série comme : une Attaque/Défense/Riposte. Pour suivre, nous avons appuyé avec des techniques ancestrales bien précise au nombre de 12, composées notamment avec des techniques de frappes et torsions des poignets, techniques de projections et clés de bras. L'instructeur satisfait de notre motivation poursuit avec notre Président Florian Gunalons (quatrième en partant de la droite) pour une démo de sabre appelée iaido puis c'est Clara Laurençon (troisième en partant de la droite et photo du milieu), membre depuis 2016 qui nous fait part de sa convivialité et de son courage à 8 ans (l'art de l'iaido est un enseignement à partir de 14 ans) avec le premier kata Ippon-me.

Pour terminer notre instructeur invite chacun de ses élèves présents à présenter des techniques en Randori (combat réel) avec lui et c'est à son tour ensuite de faire la finale de la démonstration pour clôturer ce passage bien rempli.

Une collation offerte par le supermarché Cora de Messancy, nous y allons se rafraîchir pour potasser nos dernières impressions.